2017 : Référencer votre site Internet en Suisse romande

Avec une concurrence de plus en plus importante et l’abondance d’offres par rapport à une demande faiblissante en 2017, il est primordial de figurer en bonne place dans les moteurs de recherche. Alors que nous nous apprêtions à écrire un article avec les conseils traditionnels (ce qui a déjà été fait avec talent à de nombreux autres endroits) il nous a paru au contraire plus intéressant d’aborder le problème de façon moins conventionnelle.

Qu’est-ce qui change en 2017 ?PageRank-hi-res
Un constat plutôt navrant tout d’abord : force est de constater qu’au début 2017, c’est toujours un acteur unique qui décide de tout en matière de référencement, nous voulons bien sûr parler du sacro-saint Google.
Votre choix se résume donc à deux options : vous plier aux ordres du maître ou périr… En effet, ne pas apparaître en tête des recherches de Google serait une catastrophe. Bien sûr, Google vous propose de payer pour apparaître artificiellement en tête des résultats via son service publicitaire AdWords. Cela est une option valable si votre activité est originale et comporte peu de concurrence, ce qui est rarement le cas. Il est donc préférable de prendre le taureau par les cornes et de privilégier le référencement naturel qui vous assure d’arriver en tête des recherches sur le long terme et sans bourse délier.

L’objectif avoué de Google semble toutefois louable : rendre le web meilleur et améliorer la qualité des contenus. Honnis sont donc les annuaires, les « fermes de liens » et autres contenus dupliqués, bref, Google signifie par là qu’il en a assez d’être « roulé » par des tricheurs en matière de SEO (« Search Engine Optimization » ou « optimisation pour les moteurs de recherche »).

D’autres approches de Google sont, à notre avis, beaucoup plus discutables, ainsi la priorité toujours plus grande donnée aux internautes utilisant des smartphones, ce qui a eu pour résultat de rendre le web graphiquement beaucoup moins esthétique sur ordinateur.

Notre conseil non conventionnel : avez-vous regardé si vous apparaissez bien dans d’autres moteurs de recherche alternatifs, par exemple « Bing » ? Dans un annuaire professionnel lié à votre branche ?

Les vieilles recettes
Comme indiqué en introduction, les vieilles recettes fonctionnent encore pour la plupart, à savoir un contenu original et se renouvelant régulièrement, des liens de qualité vers votre site, des mots-clés et autres balises méta choisis avec soin… Nous vous renvoyons donc vers le très bon résumé de toutes ces techniques rédigé récemment par le site Rankspirit : Comment réussir son Référencement Google en 2017 ?
En ce qui concerne la promotion de son site sur les réseaux sociaux, il s’agit d’un travail de longue haleine et souvent aléatoire. Même si le bouche-à-oreille est ce qui fonctionne le mieux, une activité sur les réseaux permet d’élargir le cercle des personnes susceptibles d’aller visiter votre site.

Donnez la priorité au local
Il est normal que les internautes veuillent s’informer en priorité sur les services qui se trouvent près de chez eux, c’est pourquoi n’oubliez en aucun cas de noter dans les mots-clés le nom de l’endroit où vous êtes situé et de mentionner votre adresse sur votre site. Cela peut sembler être une évidence, mais de nombreux sites omettent cette indication. Google Business, un autre service gratuit de Google, peut vous aider à figurer en tête des résultats pour peu que vous ayez renseigné votre localisation précise.
Cela est d’autant plus important que la Suisse romande est petite et comporte peu de portails régionaux vraiment connus.